Parents, ayez confiance en vous et en votre enfant!

Voici quelques conseils de bons sens, issus de pratiques personnelles, lectures, entretiens avec des psychologues. Ils permettront d’éveiller votre enfant,  de le protéger au mieux du risque potentiel d’aliénation de la part de l’autre parent, de développer une relation forte d’amour et de confiance avec votre enfant :

– Faites des photos (vidéos) avec vos enfants, créez par albums souvenir, ou montages vidéos afin de pouvoir organiser une petite « séance cinéma » chez vous. Un bon moment de partage avec votre enfant qui lui permettra d’ancrer des souvenirs concrets et vrais.

– Laissez ses jouets comme ils étaient à son départ pour qu’il les retrouve comme s’il avait quitté la maison hier…

– Toujours lui dire que vous l’aimez et que vous le soutiendrez dans n’importe quelle difficulté.

– Amenez le à développer sa réflexion, faire des choix : participer à la décoration de sa chambre, choisir un article lorsque vous faites les courses….

– Montrez lui des choses nouvelles, comme des nouvelles activités (manuelles, sorties ou autres). Même si ce n’est pas votre tasse de thé, vous pousserez votre enfant à la réflexion.

– Les dessins animés, situations de la vie quotidienne où des situations particulières se produisent peuvent amener aussi à une réflexion, à échanger avec votre enfant.

– Autorisez lui des avis différents du votre. Montrez lui que ceci est naturel et n’enlève rien à l’amour que vous avez l’un pour l’autre.

– Quand vous entendez un mensonge qui vient du parent éventuellement aliénant, surtout ne cherchez pas à vous justifier. C’est inutile et contre-productif. Votre enfant n’y est pour rien dans ce conflit. Demandez lui plutôt ce qu’il en pense… Poussez le à réfléchir par lui même !

– Lorsque l’enfant se confie à vous, ne courrez pas demander des comptes à votre ex. (En général cela n’apporte rien, sauf du conflit). Au contraire, soyez une oreille attentive et réconfortante, offrez lui si possible les armes pour qu’il puisse gérer par lui-même la situation. Bref, préservez la confiance qu’il vous accorde et ne le trahissez pas!

– De même, quand vous voulez savoir une info, soyez subtile et non direct. Là encore, préservez sa confiance.

– Si vous avez une compagne, montrez l’amour qu’il y a entre vous devant votre enfant. En général le parent aliénant dit que l’autre « n’a pas le droit » de refaire sa vie et qu’il n’y arrivera jamais.

– Avant qu’il ne vous quitte pour son autre maison, n’hésitez pas à faire un petit bilan et à exprimer vos sentiments sur la période écoulée avec lui.

– Avant qu’il ne vous quitte, donnez lui déjà envie de revenir et projetez vous avec lui sur vos prochaines retrouvailles et les événements prévus ( repas de famille, sortie ciné, un anniversaire, une sortie…)

En résumé :  Si vous craignez des tentatives d’aliénations parentales, apportez le contre-pied du modèle qu’incarne votre ex en gardant une attitude et un modèle éducatif constant et bienveillant. Votre enfant saura rapidement y voir clair.