Les familles sont durablement impactées lorsque la résidence est inégalitaire ainsi selon l’INED la rupture du lien enfant/parent concerne la moitié des jeunes adultes :

– 20% des enfants de parents séparés ne voient plus leur père dans les 5 ans qui suivent la séparation

– 40 % des enfants de moins de 25 ans issus d’une union rompue ne voient jamais leur père et 15 % ne voient jamais leur mère.

 

[1] Quand la séparation des parents s’accompagne d’une rupture du lien entre le père et l’enfant », www.ined.fr, Population & Sociétés n°500, mai 2013